Visite de Chantier ou réunion de liste ?

« Lambersart Papers » publie le mardi 18 février 2020

La Voix du Nord a pris la mouche et a réagi vivement au dernier article publié ce samedi par « Lambersart Papers » à travers son article les échos dans son édition du dimanche : « Quand Lambersart Papers se paye « La Voix du Nord« .

Cette réactivité rassure. La Voix du Nord argumente, à juste titre, que le journal n’a pas fait dans la complaisance dans ses derniers articles à la fin du mandat de la majorité municipale : « Les caisses sont vides« , « La majorité se déchire pour un nouvel emprunt« …

Néanmoins, la situation lambersartoise ne s’est pas dégradée seulement en cette dernière année de mandat. L’opposition avait pourtant alerté à plusieurs reprises au cours de ce mandat sur les difficultés de gestion, l’augmentation fiscale, une gestion de l’immobilier qui pose questions, une gouvernance qui respecte peu la démocratie, les mensonges ou la mauvaise foi en cours de conseil municipal…

Le journal laisse aussi entendre que ce blog « Lambersart Papers » poursuit d’autres ambitions cachées…. »Lambersart Papers » n’a d’autres ambitions que informer les Lambersartois sur ce qui se passe réellement.

Revenons à la visite du chantier de la Cité Familiale, objet du courroux de la Voix du Nord.

Pourquoi donc, la Voix du Nord, n’a-t-elle pas réagi avec autant de promptitude aux articles publiés par « Lambersart Papers » comme celui du 23 décembre 2019 « Inauguration du chantier de la Cité Familiale, un faux prétexte qui a mal tourné ! » ?

Prenez un moment pour analyser cette fameuse visite de chantier improvisée un jeudi soir, une journée avant le Conseil Municipal.

Ce n’est pas « Lambersart Papers » qui est à l’origine de la pétition concernant la place Louise de BETTIGNIES. Pétition des riverains qui a remis en cause la réalisation faite en mars-avril 2018

2018-09-25 Réunion aménagement du Rond point (2)

et qui, en 2019 a obligé la ville à demander une nouvelle restructuration pour y rajouter 7 places de parkings. Une véritable concertation avec les utilisateurs aurait évité cette gabegie.

20191226_102323

Ce n’est toujours pas « Lambersart Papers » mais la ville de Lambersart qui n’a pas installé les fourreaux lors de la rénovation de la rue Paul VILAIN par la MEL en avril 2011.

2011-04-10 Travaux Paul Vilain (4)

Avril 2011, rénovation de la rue Paul Vilain

Là encore, il a fallu redécouper le nouveau trottoir aux croisements avec les rues Jean LEVASSEUR et de l’Abbé LESTIENNE

et remettre un nouveau poteau pour permettre aux réseaux dorénavant enfouis de ces rues à passer en aérien dans la rue Paul VILAIN.

Ce n’est pas non plus « Lambersart Papers » qui est à l’origine des 38 trous creusés dans les trottoirs aujourd’hui, un véritable gruyère !

Force est de constater que ce n’est toujours pas « Lambersart Papers » qui a procédé à la mise des réseaux en technique discrète sans toujours respecter l’individualisation des raccordements, en faisant courir les fils en toute « discrétion » sur l’ensemble de la façade….

En cas de coupure du réseau, comment cela va-t-il donc se passer pour les habitations qui ne bénéficient pas d’un raccordement individualisé ?

Pour la dernière fois, ce n’est pas « Lambersart Papers » qui est responsable de ce que l’on peut appeler, sans trop de risque de se tromper, des bêtises comme cette installation de passage piétons à 5 mètres d’un virage, sans aucune visibilité et dont les poteaux bloquent l’ouverture d’un portail…

Faire et défaire, ch’est toudis faire !

Mais combien cela coûte-t-il en plus aux contribuables ?

Si les habitants des rues de l’Abbé LESTIENNE et Léon TRULIN sont unanimes pour remercier la collectivité d’avoir réalisé 3M€ de travaux dans leurs rues, il n’en demeure pas moins qu’il leur semble difficile de considérer ce chantier comme un chantier exemplaire.

De plus, quand on retrouve un article concernant ce faux chantier exemplaire dans le « Lambersart Infos » publié par Mme le Maire en pleine période électorale et qu’en y regardant de plus près, on constate que les participants sont, en très grande partie, des colistiers de Mme JILCOT, inévitablement une autre question saute à l’esprit :

2019-12- 21 Inauguration du Chantier de la Cité Lbsrt Infos

Ce fameux samedi 21 décembre à 11h00, cette visite de chantier qui, pour beaucoup, n’en n’était pas une, limitant de fait la durée du Conseil Municipal, n’avait-elle pas aussi, comme autre objectif, de préparer cet article de propagande du journal municipal de février ?

Voilà encore la mauvaise langue de « Lambersart Papers » qui s’exprime direz-vous !

Mais quand on regarde de plus près les participants à la photo prise ce samedi matin-là et publiée dans le Lambersart Infos de février, comment ne pas se poser de questions ?

De gauche à droite : Patrice RIBEAUCOURT (32ème sur la liste JILCOT), Christiane KRIEGER (35ème sur la liste), Claudie JILCOT (Tête de Liste), peut-être Romain IDRI mais pas sûr (14ème sur la liste), Anthony SEU (2ème sur la liste), Bernard SAVARY probablement comme représentant de son épouse Thérèse SAVARY ( (31ème sur la liste), Jean-Jacques BRIFFAUT (34ème sur la liste), Ludovic DECROO (10ème sur la liste), Marie-Françoise DELESALLE (élue représentant l’opposition) et une dernière personne non connue…..

Et, quand, sur une autre prise de vue, le constat semble identique avec la liste JILCOT.

2020-12-21 Visite du Chantier de la Cité Familiale

On y distingue des employés municipaux et un autre colistier en la personne de Régis TEIRLINCK (6ème sur la liste JILCOT).

S’agissait-il véritablement d’une visite de chantier ou d’une réunion de liste ?

Quand ce même le journal municipal, publié à 14 000 exemplaires, est distribué toutes boîtes, il semble que la question suivante coule de source :

est-ce que le coût de cette publication figurera dans les comptes de campagne de la candidate Claudie JILCOT ?

Pourquoi des personnes qui ne sont ni des élus, ni des habitants de la Cité Familiale, mais qui sont engagés pour les élections municipales dans la liste de Mme JILCOT, se sont-elles retrouvées à cette visite de chantier ?

Avaient-ils été invités par Mme le Maire alors que les habitants, directement concernés, ne l’ont pas été ?

« Lambersart Papers » vous dit à bientôt !

 

 

Une réflexion sur “Visite de Chantier ou réunion de liste ?”

  1. Le parler « vrai » n’est plus  » vendeur » pour les médias!
    D’ailleurs qui osera dire que la responsabilité de tous les problèmes (que vous décrivez toujours avec chiffres et preuves a l’appui) appartient aussi à ceux qui ont été en place depuis tant d’années et qui ont quitté le navire 2 mois avant les municipales pour se mettre En marche? Qui osera?
    Une habitante en colère !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s