Père Noël en rétropédalage à LAMBERSART

« Lambersart Papers » article du mercredi 18 décembre 2019

Marc-Philippe DAUBRESSE découvre les projets immobiliers privés à Lambersart ce qui lui procure l’occasion de se transformer en Père Noël…..

Vous allez nous dire : « la période s’y prête bien ! »

Père Noël

Après avoir raconté aux membres du Collectif des Conquérants qu’il avait découvert très récemment et avec le plus grand étonnement d’ailleurs, le permis de construire TEFFRI , il leur a proposé d’en modifier le contenu en pesant de tout son poids dans la balance afin de le rendre plus acceptable aux yeux des habitants du quartier.

Mais qui à Lambersart peut être encore assez naïf pour croire que Marc-Philippe DAUBRESSE vient découvrir l’existence du projet TEFFRI alors que  ce Permis de Construire navigue depuis des mois entre le SIVOM et la ville ?

En pleine période électorale, face à la bronca des habitants du quartier, il se devait de reprendre l’affaire en main, non plus officieusement mais à présent officiellement et pour se faire, le Conseiller Municipal n’a pas hésité une seconde à remettre totalement en question le Permis de Construire délivré sous la férule de sa remplaçante Mme le Maire, Christiane KRIEGER.

Tout comme beaucoup de responsables politiques, quand la situation commence vraiment à sentir le roussi, DAUBRESSE pratique instantanément le rétropédalage !

Rétropédalage

C’est donc un nouveau rétropédalage, tout comme celui effectué cet été par Mme KRIEGER, au sujet du projet DEBUIRE DU BUC. Projet qu’elle a abandonné après que son mentor ait également qualifié son choix de « n’importe quoi » en réunion de la majorité …..

Décidément DAUBRESSE ne manque vraiment pas de culot !

En effet, à l’origine même de ce projet, dès décembre 2015, cela ne l’avait pas empêché de le laisser transparaître, 3 mois plus tard, dans son journal de propagande le « Lambersart Infos » .

Mars 2016-1

A l’époque, c’était bien lui et lui seul qui gérait les projets immobiliers de la ville.

Mais là aussi, face à la forte bronca des habitants de CANTELEU, consécutive à la vente des 4 529 m² de terrain du stade Guy LEFORT, le 7 décembre 2015, au tout dernier moment, il avait déjà enclenché le rétropédalage en retirant , le jour même, de l’ordre du jour de la « commission ville aménageuse »,  les délibérations prévoyant la vente des terrains sis DEBUIRE DU BUC.

Mais il a, lui aussi, sans doute oublié…..

Peut être nous fait-il « une DELEVOYE » ?

2015-12-07 Commission ville aménageuse

  • Manifestement le 7 décembre 2015, il souhaitait déjà vendre les mêmes parcelles que Christiane KRIEGER a voulu vendre au printemps 2019.

 

2015-12-07 CR Commission ville aménageuse

Un 1er rétropédalage constaté ici masqué par un soit disant problème de réseau !

Revenons en au présent :

DAUBRESSE, il y a quelque temps, aurait rassuré le « Collectif des Conquérants » lors d’une réunion en comité restreint. D’après ses dires, LOGINOR devrait donc revoir sa copie et raboter les 2 bâtiments prévus (un étage pour le premier et deux pour le second) afin de rendre son projet de construction acceptable par la population (voir article publié  le 17 novembre dans « Lambersart Papers »  2 poids 2 mesures).

Pourtant, LOGINOR était bien en possession du Permis de Construire validé et délivré.

Pourquoi revoit-il donc alors sa copie ?

Par quels moyens DAUBRESSE est-il capable d’imposer cette révision au promoteur alors que la maire en poste se trouvait dans l’incapacité de le faire  6 mois plus tôt ?

Décidément, suite à cette première affaire, force est de constater que DAUBRESSSE a toujours été aux manettes de l’immobilier Lambersartois, loi interdisant le cumul aux sénateurs ou pas.

Certains parlementaires votent bien les lois mais semblent bien moins enclins à toujours les respecter.

Après ces rétropédalages, le voilà à présent à la manœuvre pour éteindre le nouvel incendie qui couve au sujet du projet GRUSON. Dans son article « 2 poids 2 mesures« , « Lambersart Papers » avait là aussi, mis en exergue le caractère contestable du refus du permis de construire à la société KVC en juin 2015 alors que Mme le Maire, Christiane KRIEGER, avait bien l’intention d’en délivrer un, pratiquement identique, à la société 3F Immobilière du Nord-Artois, allant même jusqu’à lui permettre d’utiliser une parcelle appartenant à la ville AO 495 de 63 m² afin d’augmenter sa surface constructible et lui organisant une petite réunion en mairie afin qu’il puisse présenter son projet aux riverains.

Là, une fois encore, lors d’une réunion organisée la semaine dernière en tête à tête avec certains membres du Collectif MONGELOMPRET (ancien Collectif GRUSON) qui se plaignaient de la hauteur excessive de l’immeuble à construire, Marc-Philippe DAUBRESSE les a rassurés, tout comme il l’avait fait pour le « Collectif des Conquérants« . Il leur à précisé que compte tenu du vote récent du PLU2 par la MEL, un sursis à statuer serait opposé au dépôt de Permis de Construire de la société 3F Immobilière Nord-Artois.

Informations, qu’il a confirmées lors de son intervention publique aux habitants du quartier présents à l’inauguration de l’école PASTEUR, samedi dernier.

Nous avons là encore l’exemple parfait du rétropédalage. Refusé en juin 2015, un nouveau projet pratiquement identique voit le jour en mai 2019, juste avant le vote du PLU2, pour tester les réactions des habitants.

Ça passe, tout va bien !

Et si malheureusement cette manœuvre ne passe pas alors le père Noël DAUBRESSE assure le rétropédalage. Il devient le sauveur, le tout puissant !

En résumé, après avoir été à l’origine de certains de ces projets immobiliers contestés, après avoir menti à plusieurs reprises en réunion de quartier et en séances de Conseil Municipal, voilà à présent qu’il se drape dans les habits du Père Noël en répondant efficacement aux justes attentes des collectifs des quartiers des Conquérants et Nord-Ouest en dénonçant au passage les actions de sa remplaçante Mme le Maire en exercice ….

Si le fait de satisfaire les contestations  des collectifs se justifie, la manière de faire semble totalement déplorable…..

Manifestement, ses amis politiques ont véritablement du souci à se faire. Il est capable de les abandonner au beau milieu du guet, sans aucun remord. Voilà qui expliquerait peut être l’abandon de Mme KRIEGER à l’investiture de Maire pour le prochain mandat…

« Lambersart Papers » vous en dira plus à très bientôt !

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s