Une question pour la rentrée ?

« Lambersart Papers » publication du 5 septembre 2019

Après Vérité ou mensonge voici

« QUI MENT ?« 

Au moment où s’ouvre officiellement la campagne électorale en vue des futures élections municipales voilà la question que chaque citoyen devrait impérativement se poser avant de faire son choix  :

« Mais à qui les Lambersartois doivent-ils encore faire confiance au sein de la majorité municipale ?« 

Le mensonge

A plusieurs reprises la rédaction a déjà mis en exergue le manque de fiabilité de la parole des principaux élus de la majorité municipale.

Alors pour cette rentrée, la rédaction propose à ses lecteurs intéressés à se faire leur propre opinion sur la confiance à accorder aux paroles tenues par certains élus de la majorité Lambersartoise lors des réunions de quartier.

Marc-Philippe DAUBRESSE, maire de Lambersart lors de la réunion du quartier Nord-Ouest, le 9 novembre 2017, en réponse à une question posée par une habitante du quartier relative au garage GRUSON :

« Votre question c’est le devenir du Garage GRUSON ! Alors je vais vous en parler.

Le Garage GRUSON n’est pas un sujet d’actualité ni en 2017 ni en 2018 soyons clair !

Le Garage GRUSON était situé au Plan d’Urbanisme, comme cela est normal, en zone à caractère économique. Monsieur GRUSON s’est arrêté, les descendants de la famille ont souhaité céder le terrain et la réaction de la ville a été de dire que l’on ne pouvait pas faire du logement en bout de parcelle de ce garage sans que l’on puisse harmoniser ces parcelles pour faire du logement. Il y a donc eu une demande de modification du Plan Local d’Urbanisme qui a été traitée par la Métropole Lilloise qui a été votée dans son principe, il y 3 semaines, 15 jours et qui va faire l’objet, parce que c’est une procédure lourde et longue, d’une enquête publique et donc ça sera opérationnelle à la fin de l’année 2018.

Donc en clair, les descendants de la famille GRUSON ne peuvent pas, peuvent vendre comme ils veulent c’est leur liberté, vendre à qui ils veulent comme c’est du privé.

Ils savent que nous souhaitons mettre prioritairement du logement conventionné. Leur architecte a déposé des permis de construire il y a déjà quelques mois qui ont été refusés parce que c’était ces immeubles montaient haut en hauteur et que nous estimions que cela n’était pas compatible avec les riverains et l’environnement.

Nous avons donc fait ce que l’on appelle « un sursis à statuer«  dans l’attente du nouveau Plan de l’Urbanisme.

Donc en clair, ce garage ne pourra pas faire l’objet d’un dépôt de permis de construire tant que le Plan d’Urbanisme n’aura pas été avalisé. C’est-à-dire, en gros 2ème semestre, fin du 2ème semestre 2018.

2019-08-19 GRUSON (2)

Évidemment qu’il n’y a pas de projet sur la table qu’il n’y a pas de permis de construire déposé à la mairie compte tenu de tout ce que je viens de dire.

Donc en clair, évidemment que nous informerons l’assemblée de quartier du Nord-Ouest de l’évolution de ce dossier mais vous n’aurez aucun projet qui puisse être déposé avant au moins 1 an. Et, le jour où un projet sera déposé, évidemment qu’on vous en parlera.

Mais je vous confirme qu’il y a eu, il y a quelques mois, un dépôt de permis de construire que nous avons refusé parce qu’il montait trop haut en hauteur, qu’il était coincé et, quelque part, de notre point de vue, il n’était pas admissible pour les riverains qui habitent autour.

Donc on a fait ce que l’on appelle un sursis à statuer, on a revu les parcelles d’urbanisme pour que les choses soient homogènes et, quelque part, il faut attendre la modification du Plan d’Urbanisme pour regarder ce que l’on peut faire dessus. C’est clair ?

Voilà, donc ne vous affolez pas, le jour où ce sera avalisé la modification du plan d’urbanisme, vous pourrez avoir une présentation le jour où ils déposeront un permis de construire c’est-à-dire pas avant 1 an pour ce projet et on vous dira ce que l’on en pense et vous nous direz ce que vous en pensez » (fin de l’intervention du Maire) ».

Sauf qu’aujourd’hui, le nouveau PLU2 n’est toujours pas voté par la MEL. Mais bien qu’il ne soit pas en vigueur, un permis de construire a quand même été accordé à la société 3F immobilière Nord Artois pour y réaliser un immeuble de 4 étages d’une hauteur absolue de 16,50 m……

La rédaction rassure les Lambersartois, ils ne sont pas les seuls à avoir été roulés dans la farine !

Lors du Conseil Municipal du 6 avril 2017, les membres du Conseil Municipal l’ont été aussi . Le maire leur avait présenté le document suivant annonçant même une inscription d’un Emplacement Réservé Logement sur ce site …..

2017-04-06 Site Gruson

Le projet GRUSON était donc bien sur la planche du maire depuis plus de 2 ans.

En réponse à une demande récente d’un élu adressée à Madame le Maire, Jean-Jacques BRIFFAUT, l’Adjoint au Maire en charge des travaux et de l’urbanisme, précise que la ville n’a jamais délivré de sursis à statuer concernant le site GRUSON.

2019-08-29 Lettre GRUSON BRIFFAUT

Alors Lambersartois qui croire ? Monsieur DAUBRESSE ou Monsieur BRIFFAUT, chacun se déterminera et le collectif PASTEUR-GRUSON appréciera…….

En cette période de choix électoral, cette affaire donne à réfléchir. Alors, la rédaction invite ses lecteurs à méditer ceci …

2019-09-05 Le mensonge

 

A bientôt sûrement la Rédaction de « Lambersart Papers« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s