« Même pas peur ! »

« Lambersart Papers » du 13 décembre 2018

Siège de la MEL et SIVOM Alliance Nord-Ouest : les élus n’ont même pas peur de leurs contribuables !

Malgré un ras le bol fiscal national, malgré l’endettement chronique de notre pays, les élus continuent sans aucune retenue à charger la barque.

Pourtant le contexte est dangereux, voire très dangereux….

Mais quand s’arrêteront-ils de prendre leurs électeurs pour des idiots ?

Aujourd’hui, la Voix du Nord publie 2 articles très révélateurs de l’état d’esprit d’une majorité d’élus qui, semblent-ils, deviennent irresponsables une fois élus. En effet, souvent voire trop souvent pour certains d’entre eux, ils ne respectent ni leurs électeurs, ni leurs discours de campagne, ni leurs engagements.

Après l’Affaire du Grand Stade toujours en attente de réponse judiciaire, voilà à présent que la Voix du Nord nous alerte sur une nouvelle affaire en cours :

l’affaire du futur siège de la MEL….le bâtiment à construire « Biotope »

2018-12-13 VDN Futur siège MEL coût sous évalué

Dans cet article, la Voix du Nord explique à ses lecteurs que le montant de la facture du déplacement de la MEL dans ce nouveau bâtiment « Biotope » avait été largement sous-évalué lors de la présentation au vote des élus de la MEL.

« Une bagatelle atteignant les 33 Millions d’€uro sur 18 ans que les contribuables auront à payer en plus !« 

Le journal s’interroge sur la connaissance exacte des élus métropolitains en ce 23 février 2018, lors du vote concernant ce projet de changement de siège au « Biotope« .

En juin, une mission d’information « MIE » a été diligentée pour clarifier sur le plan des termes financiers le projet « Biotope » et, au terme de cette mission, ce n’est pas 51 millions d’€uro que les contribuables de la MEL auront à financer sur 18 ans mais environ 84 millions d’€uro…….

Nouveau scandale sur le dos des contribuables !

Comme pour le grand stade, il serait souhaitable de savoir pourquoi et comment cette affaire de sous-évaluation a été possible ?

Comment avec un tel écart de + 61%, l’évaluation d’un tel projet ait pu être soumis aux votes des élus de la MEL en février 2018 ? ? ? ?

Qui donc est responsable soit d’avoir masqué aux élus le montant réel de ce déménagement dans ce nouveau bâtiment à construire « Biotope« , soit d’avoir manqué autant de professionnalisme au point de s’avérer incapable d’évaluer correctement ce projet (+ 61% soit environ 33 millions d’€uro).

Ces scandales politico-financiers répétés finiront bien un jour par faire exploser notre société…..

En cette période de disette, Le SIVOM alliance Nord-Ouest est un autre sujet qui fait couler beaucoup d’encre et beaucoup parler de lui dans les chaumières Lambersartoises.

Alors qu’en septembre 2017, M. Marc-Philippe DAUBRESSE, maire à l’époque, a supprimé 66% de l’abattement fiscal général servant au calcul de la taxe d’habitation, prétendant à l’époque agir dans le seul intérêt des Lambersartois, alors que Mme la Maire actuelle, Christiane KRIEGER, qui s’était engagée à baisser le taux de cette taxe de façon significative afin de compenser la hausse importante décidée par son prédécesseur, n’a fait qu’une baisse superficielle de ce taux, baisse qui est loin, voire très loin des objectifs de compensation annoncés, les contribuables Lambersartois ont d’ailleurs eu l’occasion de s’en rendre compte en recevant le mois dernier la douloureuse, le SIVOM Alliance Nord-Ouest organisme dont l’utilité est régulièrement remise en cause et qui, selon certains, ne sert essentiellement qu’à offrir au Président et à ses Vice-présidents l’opportunité à percevoir des indemnités reste maintenu contre vent et marée…..

Une fois de plus, la Voix du Nord s’en fait l’écho aujourd’hui dans un article intitulé :

Le SIVOM « a encore de beaux jours devant lui »

2018-12-13 SIVOM a encore de beaux jours devant lui

A la lecture de cet article, le lecteur de la Voix du Nord devine assez aisément que des interrogations, des divergences voir probablement des tensions, existent entre les maires qui participent à cet organisme décrié et qui, semble-t-il, voit son utilité aujourd’hui très régulièrement remise en question……

Alors chers lecteurs, chers contribuables, pour répondre au message de l’actuel Président du SIVOM, M. Jacques HOUSSIN, il ne nous reste plus comme solution qu’à envoyer un message très clair à l’ensemble des élus responsables de ce maintien lors des élections municipales de 2020.

Cela fera au moins une feuille en moins à comptabiliser dans le mille-feuilles local servant à percevoir l’impôt.

« Lambersart Papers » vous souhaite une bonne lecture et vous dit à très bientôt….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s